Guilde jahneration sur le serveur hécate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vampyres - Partie 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cielsicecisesait

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 25/11/2016
Age : 21
Localisation : En jeu : Melynesser, Reikuulf

MessageSujet: Vampyres - Partie 6   Ven 27 Jan - 23:16

Il retournerait chaque soir sur un toit en sa mémoire. Chaque fois qu'il avait un moment d'ennui, il retournait près de sa tombe. Il ne lui adressait pas la parole comme tout ceux qui parlent aux morts. Il aurait tant voulu entendre un bout de sa voix.
Dans une nostalgie qu'il ne connaissait pas en lui, il imaginait la non-vie qu'il aurait eue s'ils avaient su se parler. Il s'imaginait la voix timide et gentille de l'Ecaflip. Jusqu'à penser aux moments qu'ils auraient pu partager si sa vie n'était pas si courte.
Parfois, il se remémorait la scène de sa mort. Il aurait souhaité arriver plus tôt. Elle serait toujours là s'il était présent lors de l'attaque. Il regrettait tant de choses derrière le mystère de l'Ecaflip muette. Cela lui prenait énormément de place dans ses pensées.
C'est un soir où le pourpre tâchait le noir du ciel qu'il prit conscience de son affaiblissement. Une inconnue perd la vie, ce n'est pas si important. Rien ne devait le piétiner. Encore moins la mort. Seulement, il ne pouvait oublier.
À partir de ce soir, il chassait à nouveau ses proies, le sourire aux lèvres, jouant de leurs derniers souffles ; coupait la langue des Ecaflips avant de les achever ; se défoulait sur ses victimes avec les pires tortures possibles qu'il puisse imaginer.
Il a tout fait pour contourner le sujet de l'Ecaflip. Il est parti rejoindre Oto Mustam devant quelques verres de bière. C'est vrai qu'aux derniers verres il se laissait aller sur le sujet, mais la soirée se finissait dans l'oubli.
Emma les accompagnait lorsque son boulot le permettait. Les deux hommes riaient sans gêne. Elle s'effaçait mais elle n'était pas laissée à part. Peut-être qu'une nuit, Oto et Emma seraient rentré ensemble, sans certitude.
Un jour, Oto demanda au Sacrieur de trouver Elya Wood au temple Eniripsa pour lui voler une potion qu'Otomaï avait préparé avec un soin particulier, d'après les disciples. Celui-ci l'avait confié à Elya pour qu'elle y mette sa touche personnelle.
C'était un ordre différent de ce qu'il connaissait, mais il s'en chargea avec plaisir. Il alla au temple. Il connaissait assez bien Amakna maintenant et il circulait avec une telle liberté de bouger qu'il s'y sentait parfaitement bien.
Arrivé sur place, Elya dormait près de la table où était posée la potion, isolée de toutes les autres potions. Il soupirait que ce soit si facile. Lorsqu'il prit la potion, un portail s'ouvrit et une bestiole en sortit. C'était le Dopeul Eniripsa.
Le Dopeul a poussé un cri cassé qui réveilla la pauvre Elya. Le Sacrieur reposa la fiole, confiant qu'il la récupérera plus tard. Elle lui avait demandé qui était-il, mais le Sacrieur ne répondit pas, concentré au combat.
La bestiole ailée commença avec des sons désagréables, puis des sorts. Le vampyre, déçu, n'était pas fortement blessé. Il frappait bien plus fort sur la bête mais elle avait la capacité de se soigner. Elya regardait le combat, sonnée par la fatigue.
Le vampyre se lassait de ces soins incessants. Elle récupérait absolument toute son énergie. Le Sacrieur, fatigué du combat sans fin, utilisa son arme ultime. Le sort dont il n'a pratiquement jamais recours, la punition, qui acheva le Dopeul.
Elya accourut aux pattes de la bête assommée. L'homme récupère la potion et regarde l'Eniripsa désemparée. Se moquant de la scène amère, il demanda à la demoiselle ce que cette potion contenait. Elle voulut faire l'ignorante innocente.
Le vampyre prit la fille par le bras pour la plaquer contre le mur. Elle barbouilla que c'était l'unique potion permettant de transformer une personne en quelqu'un de complètement différent. Sa touche personnelle étant l'amnésie dont elle connaissait la recette.
Le sourire diabolique préféré du Sacrieur s'affiche un peu plus sur son visage. Sur le chemin du retour, il se demandait si rendre la potion était une bonne idée. Il pourrait l'utiliser en cas d'urgence. Sur Mustam, par exemple.
En retrouvant Oto, il lui affirma que la potion n'existait pas. Il grogna de colère en apprenant la nouvelle. Il allait exécuter le disciple qui affirmait ces dires. Il le ferait à l'aube. Il remercia le vampyre pour son service et retourna à ses occupations.
Qu'il était fier de son coup, le vampyre. Il en a ri toute la nuit. Il prévoyait retourner voir l'Eniripsa pour un accord. Si elle tenait à sa vie, elle doit lui donner les potions qui l'intéresse. C'est un marché qui convient au vampyre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vampyres - Partie 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Résumé partie XXVI et impressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jahneration Dofus :: Taverne :: De tout et de Rien-
Sauter vers: